Résumé : Un projet facile pour les débutants. Car si la cuisson des poteries est une étape critique, la petite taille des perles limite les risques de casse à la cuisson. Je n'en ai jamais cassé une seule ! Photo : Perles et pendentifs en terre cuite
Matières premières : Argile.
Outillage : Une paille (ou une mèche métallique) et de quoi faire un bon feu.
Facultatif : un tamis, un récipient résistant au feu, un couteau, …
Temps de réalisation : 5-10 mn par perle, hors temps de cuisson.

Comment faire ?


  1. Mets en forme grossièrement, laisse sécher, puis retouche la forme pendant le séchage jusqu'à ce que tu obtiennes des formes régulières.


  2. Avant que ce soit trop dur, perce les trous avec une paille ou une mèche métallique (à la main) et lisse si besoin, à la main ou … sur du tissu … mes pantalons sont parfaits pour ça !


  3. Facultatif, pour des couleurs plus uniformes : place les perles dans un récipient résistant au feu ouvert ou fermé, sur ou dans des cendres tamisées (1-3mm) ,ou dans des végétaux secs pour obtenir des perles noires.


  4. Fais du feu dans un poêle à bois, ou à l'extérieur. Place les perles près du feu pour bien les sécher. Puis lorsque le feu est fort, mets les perles ou le récipient contenant les perles directement au feu.


  5. Patiente pendant le refroidissement !


  6. Voilà le résultat mélangé de plusieurs cuissons. Des perles grises et roses …


  7. … mais la perle violette a été trempée dans du jus de mûre après la cuisson.


  8. Pour d'autres couleurs, on peut tenter de peindre les perles crues avec l'eau de pluie ayant lavé la terre, colorée par la couleur orange de certaines parties de la terre. On obtient parfois des couleurs surprenantes après cuisson.



Avantages Inconvénients
  • On peut obtenir de très jolies couleurs, des dégradés magnifiques.
  • La couleur finale est imprévisible.

A toi de créer, toutes les formes sont permises !


-