Résumé :
Fuseau éolien, tournant avec le vent, fait avec des matériaux ramassés au bord de la mer, et avec une ortie. Aucun outil n'est nécessaire pour sa fabrication. Le fuseau sert à filer de la laine.
Photo : Fuseau éolien, version bord de mer
Matières premières : 3 plumes, 1 bout de bois flotté fin et droit, 2 coquillages (patelle) dont 1 cassée, des algues, 1 grand morceau de bois flotté, des fibres d'ortie.
Outillage : Aucun
Temps de réalisation : 1 à 2 heures ou plus, selon le temps nécessaire pour trouver les matières premières.

Comment faire ?


  1. Assembler les 3 plumes avec des fibres d'ortie pour former le rotor.


  2. Percer le haut du coquillage (patelle), en le frottant sur un rocher. Puis arrondir l'ouverture avec un caillou. La taille de l'ouverture doit correspondre au diamètre du bâton qui formera l'axe du fuseau.


  3. Avec des algues, fixer le rotor sur l'axe. Puis passer l'anneau autour de l'axe, avant le coquillage percé qui servira de butée et sera maintenu avec des algues enroulées autour de l'axe.


  4. Caler le gros bâton entre des rochers, puis y suspendre l'anneau avec une algue.


  5. Avec du vent, ça tourne !



Avantages Inconvénients
  • La recherche des matières premières est un vrai plaisir.
  • Filer face à la mer, cool !
  • Et surtout, on a les deux mains libres pour filer.
  • On dépend du vent pour filer.
  • Sans doute un peu trop cool l'hiver.

Vidéo et commentaires → Isaraok

Si tu n'aimais pas le vent, tu vas changer d'avis !


-