Résumé : Mon premier bloc était juste un résidu de poterie. Un jour, j'ai essayé de m'en servir pour nettoyer mon couteau. Tellement parfait que j'en ai refait d'autres ! Ici, je présente le procédé le plus simple. Photo : Bloc de nettoyage de lames – procédé simple.
Matières premières : De l'argile brute, contenant des petits grains.
Outillage : Un galet, un tamis de cuisine peu fin.
Temps de réalisation : 30 mn pour un petit bloc.

Comment faire ?


  1. Voilà la terre et le galet. Ecrase => Tamise =>


  2. Ecrase encore => Tamise encore =>


  3. Ecrase encore => Tamise encore =>


  4. Prends ce qui est passé dans le tamis de cuisine, et tamise avec un rideau fin =>


  5. Prends ce qui ne passe PAS dans le rideau, mouille, et mets en forme =>


  6. Retouche la forme pendant le séchage. Et voilà !


  7. Voilà ce que peut faire ce bloc sur une lame bien rouillée.



Avantages Inconvénients
  • Tu peux choisir la finesse du grain du bloc à polir, en choisissant la taille des mailles des outils de tamisage.
  • Simple, rapide, surtout si on part des déchets de poterie (ce qui ne passe pas dans le tamis de cuisine).
  • Efficacité bonne, mais on peut faire mieux.

J'expliquerai bientôt un procédé plus performant, mais plus compliqué.


-